Le NAC Tennis est l'un des plus anciens clubs de la région et fut pendant longtemps le seul club rural à participer au championnat. Plusieurs dates importantes jalonnent son histoire.

Les années 1950

A cette époque, seules quelques personnes, issues principalement des professions libérales, pratiquent ce sport. C'est ainsi que Messieurs PETARD, LE MOAL, JAMES, DE SALIER, TESSON, LEPAGE, GIGUET et d'autres encore, jouent sur le court privé du collège Saint Michel. Pendant plusieurs années, le tennis restera un sport de loisirs relativement fermé.
Cependant, au fil du temps, l'idée latente d'élargir le groupe prend forme.

Dès 1955, autour principalement de Messieurs LE MOAL et JAMES, d'autres joueurs s'initient au tennis. Afin de jouer dans de meilleures conditions, Bernard JAMES va rénover le court existant à Saint Michel et réaliser un court en terre battue.
De mieux en mieux structurés, le groupe est ses nouveaux adhérents se transforment en association (Tennis Club Nortais).
Le court en terre battue est remplacé en 1960 par un court poreux expérimental construit par Monsieur JUGEUR.

1963

Cette année est capitale pour plusieurs raisons :
- Création officielle d'un club de tennis affilié à la fédération sous la dénomination Tennis Club Nortais. Son premier président est Bernard JAMES de 1963 à 1968. Le club est ouvert à tous et compte alors une vingtaine de joueurs.
- Création d'une école de tennis animée par Bernard JAMES. C
’est la première école de tennis existante en Loire-Atlantique. Des cours réguliers ont lieu chaque dimanche.

1966

Le Tennis Club Nortais s'engage en compétition. A cette date, seuls 13 clubs sont affiliés à la fédération d’où le N° 14 attribué au club par la ligue. Le Tennis Club Nortais côtoie alors des clubs comme le SNUC, l'ASGEN, La Baule, St Brévin, Pornic. Il est le seul club rural et c'est pourquoi des joueurs de Châteaubriant, Blain, Nozay viennent s'inscrire au Tennis Club Nortais.

1967

Le tennis Club Nortais reçoit, cette année là, la visite de Mr Jean-Paul LOTH venu superviser l'école de tennis ainsi que les cours donnés par Mr JAMES, Mr LOTH étant alors instructeur au SNUC à Nantes.

1968

André PETARD est élu président du Tennis Club Nortais et le restera jusqu'en 1981. Le Club s'engage dans le championnat d'hiver, associé avec Ancenis. Dix équipes seulement figurent au sein de la ligue.

1969

Le Tennis Club Nortais intègre le NAC Omnisport et devient la section Tennis du NAC (NAC Tennis). L’officialisation du changement du nom de l’association ne sera effective auprès de la sous-préfecture qu’en 1996.

1974

Deux courts en quick sont construits par la municipalité au Port Mulon. Le terrain, situé dans l'enceinte du collège est abandonné (trop vétuste). Les moyens mis à la disposition du club sont malgré tout multiplié par deux. De ce fait, le NAC Tennis peut désormais organiser son premier tournoi annuel dont lorganisateur est Monsieur TASSONNEAU.

 

1977

C'est l'année de la construction du gymnase omnisport Paul Doumer (revêtement bitume). Enfin et grâce à cette salle, le NAC Tennis a la possibilité de proposer des cours sur toute l'année et va également pouvoir augmenter le nombre de ses équipes en championnat hiver et été (4 équipes masculines, 3 équipes féminines, 2 équipes cadets, 1 équipe minimes).
On dénombre 120 licenciés pour la saison 1977/1978.

1980

Vu l’augmentation des licenciés (184), la construction d’une salle privée près de Nort sur Erdre permet de résoudre les problèmes de cours (10h30 à Doumer et 10h30 dans la salle privée en location hebdomadaire).

1981

Daniel GADBLED remplace André PETARD à la présidence du NAC Tennis en juin 1981. Françoise DILLE, monitrice stagiaire assure l’encadrement des équipes en championnat. La location de la salle privée grève lourdement le budget du club (11720 frs soit 2235 euros/an).

1985

Fin des cours dans la salle privée, Ils sont donnés en extérieur au Port Mulon et à la salle Paul Doumer. On compte 190 licenciés pour la saison 1987/1988.

1988

Le conseil municipal vote la création d’une seconde salle couverte. Le NAC Tennis développe l’activité tennis loisir faute de créneaux de cours disponibles.

1989

214 adhérents au club pour la saison 1988/1989, chiffre le plus important jamais atteint depuis la création du club.

1992

La salle omnisports des Orionnais (revêtement synthétique) voit le jour et offre des possibilités d’entraînement supplémentaires pour le club de tennis. Contrairement aux attentes, les effectifs sont nettement en baisse du fait de la création de nouvelles disciplines et de la progression des disciplines existantes pouvant désormais bénéficier de 2 structures omnisports.
Le nombre d’adhérents passe de 154 pour la saison 1991/1992 à 99 pour la saison 1994/ 1995.
Le nombre d’équipes engagées en championnat est également en baisse : 8 (2 masculines, 2 féminines, 2 cadets garçons, 1 minime garçons, 1 minime filles)

1993

Reprise de la présidence par André PETARD en juin 1993. Le nombre de licenciés reste stable, une centaine.
A
la fin de la saison 1994/1995, l’équipe 1 féminine accède à la division honneur régional.
En 1995,
le nombre de licenciés en France est en baisse et cela va perdurer jusqu’en 2005, de nombreux clubs disparaissent au profit des clubs les plus structurés. Paradoxalement, des clubs voient le jour dans les communes environnantes de Nort sur Erdre avec aussi une incidence sur les effectifs du NAC Tennis.

1996

Déclaration en sous-préfecture de Châteaubriant le 16 décembre 1996 par laquelle André PETARD fait connaître la constitution d’une association dénommée NORT ATHLETIC CLUB TENNIS. A cette déclaration sont joints les statuts du club adoptés en assemblée constitutive le 4 décembre 1996.
Les effectifs chutent de 20% pour la saison 1997/1998 : 73.
L’équipe 1 masculine monte en régionale en fin de saison 1997/1998.

 

1998

C’est l’année de la construction des courts extérieurs (green set). Les terrains du Port Mulon disparaissent au profit du NAC Foot (réalisation d’un terrain stabilisé). Yves DAUVE est élu en juin 98 président du club. Il augmente le capital finances du club en organisant notamment un tournoi tennis/ballon à la salle Paul Doumer en association avec la section foot du NAC Omnisports. Il sollicite également tout au long de sa présidence le fonds national pour le développement du sport pour financer l’école de tennis et l’achat de matériel. Ces aides sont accompagnées d’actions à réaliser par le club (ex: la sensibilisation au tennis féminin sous forme de stage ou le renforcement de l’entraînement des jeunes pour les amener à la compétition).
Gaelle L
EPAROUX, éducatrice et membre du bureau coordonne l’école de tennis enfants.
Les effectifs progressent : 98 pour la saison 1998/1999, 143 pour l’année 2000/2001. Une légère baisse pour les 2 années suivantes, aux alentours de 130 adhérents. Descente des équipes fanions hommes et femmes qui étaient en régionale 3 : 2002/2003 pour les hommes et 2003/2004 pour les femmes.

2004

Jean-Luc FLORES et Jean-Pierre BLINO deviennent co-présidents en juin 2004
Les effectifs sont stables les 2 premières années de présidence puis en augmentation, on enregistre 150 licenciés en 2006/2007, 164 en 2007/2008.
En 2006, une demande est transmise par le biais du NAC Omnisports pour la construction de courts couverts
La saison 2007/2008 voit les cours de mini-tennis transférés à la salle des Marais (ex-magasin CATENA). 20 heures de cours sont dispensées et réparties dans les 3 salles (Orionnais, Doumer et Marais). L
’équipe 1 masculine accède en fin de saison sportive en régionale 3.

2008

Christophe CORNIER et Serge COCHET sont élus co-présidents en juin 2008.
Rencontre avec la mairie le 1
er décembre 2008 pour relancer le dossier de courts couverts. A l’issue de cette réunion, Serge COCHET écrit un document intitulé «plan de développement du NAC TENNIS 2015», argumentaire destiné à la mairie pour une aide à la décision de construction de 2 courts couverts.
166 licenciés sont répertoriés pour la saison 2008/2009.
5 équipes adultes et 3 équipes jeunes sont engagées en championnat d’hiver.

2009

En juin 2009, Serge COCHET est désormais président du club.
Une étude de structure dédiée au tennis est décidée par la Municipalité. Le contrat de territoire en date du 24 juin 2009 mentionne la création de deux courts couverts de tennis.
Dans l’esprit du projet de développement du club, un logo approuvé par le conseil d’administration du NAC Tennis avec en toile de fond la ville de Nort sur Erdre est présenté aux adhérents. C’est une véritable identité que le NAC Tennis souhaite véhiculer au travers des déplacements des compétiteurs lors des championnats ou des participations à des tournois à titre individuel.

2011

Alain SIMONEAUX, membre du bureau, crée le site internet du club.
Dans le cadre du futur équipement, la mairie invite le NAC Tennis à visiter 3 équipements de courts couverts (Pont St Martin, Pontchâteau et la Chapelle sur Erdre)
. L’appel d’offres pour la construction de 2 courts couverts est ensuite lancé.
Pour la saison 2011/2012,
le nombre d’heures de cours passe à 22 heures, les effectifs sont en progression de 25% (189 licenciés).

2013

Septembre 2013, la salle de la sangle avec 2 terrains couverts est opérationnelle. Le club a en charge l’aménagement matériel du club house, le bar est réalisé bénévolement par Yves BONRAISIN et Rémy LEBOT.
Les effectifs sont en augmentation de 27% pour la saison 2013/2014 soit 234 licenciés et 25H30 de cours sont dispensés.
12 équipes sont engagées en
championnat d’hiver (5 masculines, 3 féminines et 4 jeunes) et 5 équipes en championnat d’été (3 masculines, 2 féminines).

 

2014

Eric MARSAULT succède à Serge COCHET à la présidence du club.
Un record pour le tournoi adulte de février 2015 : 130 participants.
Une première
: l’organisation d’un tournoi parents/enfants.
Après 11 années en départementale, l’équipe 1 féminine remonte en régionale 3 pour la saison 2015/2016.

 

2016

Une première pour le club, l'équipe 1 masculine accède en régionale 2 pour la saison 2016/2017.

 

La page Facebook